Les élections présidentielles

Bonnes pratiques en période électorale

Caractérisation de la période dite électorale

- Période particulièrement sensible tant du point de vue de la collecte que du traitement de l’information ;
- Période où le journaliste est plus courtisé que jamais
- Période où le journaliste est particulièrement exposé à la tentation du gain facile (il en voit passé sous ses yeux) ;
- Période où prospère la technique d’achat des conscience : elle peut émaner aussi bien du pouvoir en place que de l’opposition ;
- Période de grande manipulation de la part des leaders politiques ;
- Période pendant laquelle le journaliste a souvent du mal à taire sa propre sensibilité politique ou ses états d’âme personnels
- Période encore plus sensible pour le journaliste partisan, détenteur d’une carte de parti politique ;
- Période sensible aussi parce que tous les hommes politiques, en campagne électorale sont très jaloux de leur image politique et sont donc sur les dents, justifiant un climat d’intolérance par rapport au moindre préjudice médiatique.
Exigences

- Période où le journaliste, plus qu’à tout autre moment, doit démontrer son professionnalisme. Mais que recouvre en réalité ce professionnalisme en période électorale ?
. le culte de la vérité ( la véracité des faits est le premier critère de l’information)
. le réflexe de la vérification de l’information
. le sens de l’intérêt public placé au-dessus des particularismes et des intérêts partisans
. l’esprit d’indépendance pour s’élever au-dessus des luttes partisanes entre leaders politiques
. L’impartialité pour ne pas paraître comme l’homme d’un camp contre un autre, au risque de perdre toute sa crédibilité. Or, un journaliste qui perd sa crédibilité a tout perdu et devra s’attendre à une mort professionnelle.

 

 

 

 

. la rigueur professionnelle pour ne rien faire en cette période par légèreté ou complaisance ou encore sous la pression du temps, par souci de célérité ou de concurrence.
. l’intégrité morale pour conserver sa dignité face à la vénalité. L’intégrité et la probité sont ici garantes de respectabilité et d’autorité face aux manipulateurs et autres corrupteurs. A défaut de la confiance, l’intégrité morale vous conférera aux yeux des hommes politiques un profond respect.

Consignes / Conseils

- Période où plus que jamais le journaliste doit se tenir à équidistance des idéologies et de tous les courants politiques ;

- Période faisant appel à un sen élevé de l’objectivité, ou tout au moins de l’honnêteté.

Examen de conscience

- Répondre en son for intérieur à la question suivante : « suis-je vraiment indépendant ?

- A part le site à laquelle j’appartiens, ne suis-je pas impliqué dans d’autres activités qui pourraient influencer mon jugement ?

- N’ai-je pas des relations d’affaires, de famille ou des affinités / des accointances avec certains candidats engagés dans la compétition électorale. Alors, dois-je me permettre de couvrir leurs activités ?

- Ne jamais accepter de l’argent ou de la part d’un candidat, d’un parti politique ».

 

 

|Contact | Reproduction interdite : Electionspresidentielles .com